Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoires de vie, et de vies...

La Baladine

Histoires de vie, et de vies...

Ciel nuagé...

com

Ce matin un nuage s'est posé sur la mer. Un bouchon de brume, tassé, opaque, venu du large, posé sur la mer que le vent laissait en repos. Le ciel était d'azur, la lumière intense. 

Mais le temps change vite sur la mer. Bientôt un murmure de vent s'est levé. En quelques minutes, il s'est déversé comme un ruisseau, brassant le bouchon de brume, le précipitant sur la plage noyée en un instant, puis à l'assaut de la colline.

Depuis le ciel est livide, d'un blanc de cendre fine, une fumée de pluie poisse la joue et accroche des perles d'eau à chaque brin d'herbe.  C'est un jour un peu triste, triste comme le sont tous ceux qui ont perdus un être cher, une mère, une sœur, une grand-mère...

C'était une femme belle et gaie et droite, dont les quinze ans avaient vu la fin de la seconde guerre mondiale, qui avait un goût profond pour la vie, et des trésors d'humour en réserve. Partie vite et en plein bonheur, dans cette île de beauté qui chante comme un paradis, où la montagne dégringole dans la mer, elle est tombée "comme tombe un arbre".

Partie comme on le souhaite tous, au fond, en pleine santé, en possession de ses quatre-vingt-six années. En nous rappelant la brièveté d'une vie, la fragilité de la condition humaine.

Reste le chagrin des vivants. Il creusera plus ou moins profondément en chacune et chacun, se bercera de larmes, s'apaisera de souvenirs tendres ou drôles... Le souvenir comme ultime consolation, et la douce gratitude d'un amour donné sans compter, l'amour d'une mère, d'une grand-mère, d'une sœur. Cet amour qui se perpétue, justement, dans le cœur des vivants, et fera vivre le souvenir de la chère disparue...

Ciel nuagé...
Print
Repost

Commenter cet article

le-gout-des-autres 07/11/2016 08:35

Dis moi, et la suite de cette ode au souvenir des disparus aimés ?

La Baladine 09/11/2016 23:02

J'ai récupéré un peu de mon temps... L'actualité a fait le reste!

mansfield 30/10/2016 20:44

Un très bel hommage avec le temps changeant et les nuages, les merveilleux nuages en filigrane.... On lit avec beaucoup de plaisir!

La Baladine 01/11/2016 09:43

Ah! Les merveilleux nuages de Baudelaire! Tu m'as remis en tête ses petits poèmes en prose, je crois je vais relire Le Spleen de Paris...

le-gout-des-autres 28/10/2016 08:29

Je t'ai posé une question par mail à propos d'un commentaire chez toi.
Je me demandais s'il n'était pas arrivé dans ton courrier indésirable.

La Baladine 30/10/2016 16:54

Si ça me dérangeait, je n'y penserais même pas! ;-)

le-gout-des-autres 30/10/2016 08:02

C'est très gentil mais ne te dérange pas.

La Baladine 29/10/2016 22:58

C'est malin! Il va falloir que je recommence du début, pour poser ma petite musique ici et là... J'avoue que ça m'a chatouilllée parfois :-D

le-gout-des-autres 29/10/2016 19:56

Youpee ! J'ai réussi à ouvrir les commentaires sur toutes les notes en 4 opérations !
Chuis fort...

La Baladine 29/10/2016 11:11

Vu!Je t'ai répondu :-)

heure-bleue 26/10/2016 10:34

Je pense chaque jour à mon arrière grand'mère, ma boussole, elle sera vivante jusqu'à ma mort, elle aussi sa vie n'avait pas été facile, deux enfants morts avant elle, une fille qui vivait au Maroc que j'ai a peine connu.

La Baladine 26/10/2016 10:48

C'est sûr, nos aïeules ont traversé des époques difficiles, et sur bien des plans! Certaines sont des phares, en garder le souvenir est essentiel...

Jo 26/10/2016 07:15

L'éternité n'est pas pour nous et tant mieux, ça rend la vie precieuse. Ma grand mère est partie il y a une dizaine d'années, à 94 ans. Elle a eu sa part de malheurs, une soeur morte à 9 ans et un fils dévoré par un cancer, à l'époque où l'on ne savait pas trop le soigner. Elle etait solide et pleine d'humour. Je n'ai que de bons souvenirs d'elle.

La Baladine 26/10/2016 08:48

Oui, c'est le temps de vie qui compte. Nos absents chéris sont en nous...

Célestine 25/10/2016 23:55

Qui était cette femme qui a exactement l'âge de ma mère ?
La tienne ?
très beau texte, magnifique. Et qui me touche au coeur, moi qui viens de perdre mon père.
¸¸.•*¨*• ☆

La Baladine 26/10/2016 08:45

Pour moi une tante "par alliance", comme on dit... Ma mère est à peine plus jeune, très en forme aussi. Elles étaient amies...
Je sais ton deuil récent, pas encore apaisé...
Bises marines...

le-gout-des-autres 25/10/2016 18:15

Toi aussi tu as remarqué que la mort emmerde plus les survivants que les morts ?
Bon, heureusement qu'ils ne sont pas morts tant que quelqu'un pense à eux avec tendresse et amour...

La Baladine 26/10/2016 08:51

Aucun père n'est parfait sur toute la ligne. Il a su te transmettre de belles choses, c'est bien!
On se console mieux de l'absence avec de jolis souvenirs...

le-gout-des-autres 25/10/2016 19:46

C'est mon père qui me l'a appris bien avant que je soupçonne l'existence de Jean Cocteau.
Pour des tas de trucs, il était parfait, mon père.
Pour d'autres trucs c'est relatif... ;-)

La Baladine 25/10/2016 19:39

... Jean Cocteau...