Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoires de vie, et de vies...

La Baladine

Histoires de vie, et de vies...

La beauté d'Audrey Hepburn

com

Je n'ai pas regardé "Carole Matthieu" l'autre soir sur ARTE. Je n'irai pas non plus le voir au cinéma. J'ai bien noté la dimension sociale des films de Louis-Julien Petit (voir "Discount"). Je lirai le livre dont il est adapté, "Les Visages Ecrasés" de Marin Ledun (éditions du Seuil).

Je ne remets pas en cause le talent d'Isabelle Adjani. J'ai fait un effort pour "La Journée de la Jupe", et elle est toujours excellente. Mais plus le temps file, et plus son visage me fait flipper. Soyons clairs: ses kilos en plus ou le contraire, je m'en balance!

Mais ce visage... Une bouche qui n'a pas grand chose à reprocher envier à celle d'Emmanuelle Béart, des joues... plus lisses que celles de sa jeunesse, la vraie... et pas la moindre griffe au coin des yeux... Un masque bouffi percé d'un regard, toujours bleu, toujours limpide, certes. Mais...

Ça me colle un malaise; ça me pose un problème. La beauté ne serait-elle propre qu'à la jeunesse?

D'accord, la société nous renvoie une image désastreuse de l'âge: rides, peau flasque, maladies, solitude, silence... Et il est aisé de concevoir que ça puisse être encore plus difficile pour quelqu'un qui fait de son physique son fond de commerce. Mais pourtant, des femmes comme Adjani, Béart, Nathalie Baye et autres Fanny Ardant, pour ne citer que des Françaises, renvoient plutôt une image d'ouverture, d'altruisme, de joie de vivre, quand elles ne nous pondent pas de jolis discours sur le bonheur d'avancer en âge... Alors?

Qu'est-ce qui pousse des femmes à priori intelligentes, assurément talentueuses, dont on peut penser qu'elles n'ont rien à prouver, à se laisser imposer ce masque figé, ce front lissé, ces pommettes élargies, cette bouche tuméfiée à grands coups d'aiguilles mercantiles? 

On fait l'apologie de l'âge, mais on triche sur sa représentation. Cherchez l'erreur. Et la jeunesse, la vraie, à qui va-t-elle bien pouvoir s'identifier, si ses aînés ne sont plus que de tristes clowns clones d'eux-mêmes?  

Revenons à nos actrices, ces manières d'emblèmes. Elles sont lisses, mais elles ne sont plus jeunes, et, ça me navre de le dire, elles ont perdu l'essentiel de ce qui faisait leur beauté.

Parce que la beauté, la vraie, n'a pas besoin d'être jeune, lisse, tendue, ou même photogénique. La beauté ce n'est pas du papier glacé, elle prend racine bien ailleurs que dans le grain de peau ou la perfection d'une silhouette.

La beauté c'est la chair, la lumière, l'expression, ce qui se reflète sur un visage, dans un sourire, un port de tête, de bras, une taille ployée, une courbe inattendue, des pleins et des déliés, une grâce, un pli... La beauté se moque de l'âge comme de colin tampon. C'est un visage qui dit les sentiments, la vie, avec ses joies et ses souffrances. La beauté c'est l'amour de la vie, une vie qui se lit dans le creuset des rides, aussi.

La beauté habite tous les âges, toutes les peaux, qu'elles soient fraîches ou fripées, toutes les couleurs, toutes les chevelures, et même l'absence de chevelure...

A quoi bon avancer masqué, lifté, botoxé, ripoliné? La mort est au bout de tous les chemins. La vie est si courte, le chemin si petit, à quoi bon perdre son temps à courir après une jeunesse qu'on ne rattrapera de toute façon jamais?

La beauté, la lumière, la vie m'éblouissent chaque fois que je regarde le visage vieilli d'Audrey Hepburn. Elle n'avait pas peur de la vie. Elle n'avait pas de temps à perdre. 

Belle dans sa vérité.

 

 

 

 

La beauté d'Audrey Hepburn
Print
Repost

Commenter cet article

Pastelle 02/07/2017 08:08

Certes, mais quand on regarde Brigitte Bardot qui n'a "rien fait", et qui a été si belle, on peut se poser des questions dans l'autre sens...
Je ne savais pas qu'Isabelle Adjani avait "fait quelque chose". Je trouvais juste qu'elle vieillissait bien. Je suis une grande naïve. :(

La Baladine 03/07/2017 10:26

Chez Brigitte, c'est moins les traits que l'âme qui a mal vieilli. La haine des autres, ça rend moche.
Sinon, une femme qui passe la soixantaine sans prendre une ride et avec des pommettes plus larges qu'à 25 ans, ça n'existe pas. Un homme non plus d'ailleurs, mais ils sont moins touchés par ce phénomène, vu qu'on leur fait la grâce de trouver que les rides leur vont bien, à eux!

marine D 13/12/2016 09:07

Exactement de la pureté dans son maintientet son regard, le charme d'une danseuse de ballet et quel sourire...
Ces actrices "refaites" sont affreuses !
Bises et merci de ton passage

http://emprises-de-brises.over-blog.com/

marine D 12/12/2016 06:29

Elle était si belle, mais pas seulement, si touchante, jeune-filles nous voulions toutes lui ressembler ! Elle est partie trop tôt !

La Baladine 12/12/2016 10:26

Une bien belle personne, oui, sur tous les plans! Et ce charisme!
Merci d'être venue jusqu'ici!

kakushiken 28/11/2016 10:21

La beauté ne se mange pas en salade... Voilà une info que les personnes que vous citez ne veulent pas entendre...
Ces "produits" fait de toutes pièces interpellent l'égo et l'égo se bat en vain contre le temps...
Par cette lutte, ces gens enlaidissent davantage...
;-)

La Baladine 28/11/2016 10:35

Oui, c'est tout le paradoxe... L'ego étriqué, réduit au narcissisme, c'est peut-être ça qui rend vilain, au fond....

Lilas 25/11/2016 09:19

Très beau texte dont je me suis inspirée pour ma dernière note.

Dernièrement, j'ai vu des horreurs, spécialement chez celles pour qui l'aspect extérieur est leur fond de commerce. C'est bien dommage, elles étaient bien plus belles avant. Mais vieillir fait peur...

La Baladine 25/11/2016 12:13

Merci de ton doux billet...
Oui, vieillir fait peur à celles (et ceux) qui se laissent influencer par le diktat de l'image lisse... C'est d'autant plus dommage que ça les rend moins beaux, la peur, ça n'est jamais beau...

Un homme 22/11/2016 14:20

A mon sens, notre rapport avec la beauté est évolutif. Quand on est jeune on apprécie uniquement la beauté de la jeunesse, c'est clair. Avec l'âge, si on apprécie bien entendu toujours la beauté de la jeunesse - ne soyons pas hypocrites -, on apprécie toutefois aussi, et tout autant, celle que les années ont façonnée sur les visages et les corps. Une autre forme de la beauté, mais pas moins une beauté.

La Baladine 25/11/2016 12:17

Evidemment, il ne s'agit pas de nier le fait qu'une peau tendue, rebondie, une joue bourrée de collagène naturel, celui des 20 ans, c'est magnifique!
Mais oui, l'évolution d'un visage, d'un corps, c'est beau aussi. Différemment. Mais pas moins...
J'ai toujours aimé les vieilles personnes qui dégageaient de la sérénité, hommes ou femmes; quand vieillir ressemble à un apaisement, ça donne plutôt envie!

alainx 22/11/2016 09:21

La beauté vient avec l'âge…
il faut avoir une expérience de vie, à la fois pour la percevoir sur le visage de l'autre, est à la fois pour que cette autre « devienne beau » de ses expériences humaines…
Toute intervention avec aiguille et autre bistouri, ne peut qu'enlaidir la personne, Alors qu'elle en espère l'effet inverse…
Triste sort que la femme asservi à la mode du jeunisme, sans même s'en apercevoir la plupart du temps.
Je n'aime pas le maquillage en général. Le mot dit bien son nom : une dissimulation… au final une tromperie.

La Baladine 25/11/2016 12:24

Les hommes s'y mettent aussi...
Oups, j'avoue, je me maquille encore... mais de moins en moins au fil du temps... Pas pour tromper, mais souligner... le regard... et un soupçon de blush qui évite les réflexions du type "t'as l'air fatiguée aujourd'hui", alors qu'on est juste pas maquillée...
Mais tu as raison, l'expérience de la vie et l'acceptation du vieillissement donnent une vraie beauté, qui n'est pas liée à une perfection de traits mais à une émotion, une sérénité... Avoir peur de vieillir et de le montrer, au fond, ce n'est peut-être pas autre chose qu'avoir peur de la mort... C'est aussi absurde et vain que d'avoir peur du vent...

mansfield 21/11/2016 22:59

Très beau texte, rien à ajouter, j'ai vu " Carole Mathieu" et ai ressenti ce malaise. Adjani bien qu'excellente n'est plus que l'ombre d'elle-même. Plus rien à voir avec "L'été meurtrier" et je ne parle pas de jeunesse mais de charme, d'aura. Qu'on peut encore attribuer à Carole Bouquet par exemple. Ca me rappelle un compliment que m'a fait un jeune une fois, dans la rue: "Madame, vous êtes un peu vieille, mais vous êtes mignonne"! Hum....

La Baladine 25/11/2016 12:10

Oui, Carole, sur son visage on lit le temps, la vie, ça ne la rend pas moins belle, mais plus émouvante... La beauté et l'émotion sont indissociables, en tout cas pour moi...
C'est mignon, cette petite réflexion...

heure-bleue 21/11/2016 10:20

Je n'ai pas regardé, j'ai fait un effort pour la journée de la jupe, je déteste ces visages figés même les réalisateurs se plaignent.
J'aime le cinéma anglais parce qu'il sonne vrai et que certaines actrices sont des "vieilles" avec du talent.

La Baladine 21/11/2016 10:33

Ah! Emma Thompson, Maggie Smith, Elisabeth McGovern ok elle est américaine, mais pas retouchée, comme Diane Keaton! Des femmes qui ne se réduisent pas à leur image! C'est double ration de talent!

le-gout-des-autres 21/11/2016 09:36

Ah ça...
Ne pas savoir que le meilleur moyen d'avoir l'air jeune, c'est être jeune, ça en dit long sur l'ignorance et la crédulité.
Comme disait ma grand' mère "le raccommodage, ça vaut pas le neuf..."
Et ce n'est même pas la peine de vérifier, juste regarder sur une plage.

La Baladine 21/11/2016 11:45

Oui, je l'ai lu! ;-)

le-gout-des-autres 21/11/2016 11:40

Je me rappelle avoir écrit un truc là-dessus après avoir attendu le bus.
A quelles extrémités on est réduit pour gagner rien du tout.

La Baladine 21/11/2016 10:37

Dans le genre, j'ai aussi "un vêtement froissé vaut toujours mieux qu'un vêtement mal coupé"!
Ici j'en croise régulièrement... Je ressens toujours le même malaise à leur vue... Elles n'ont pas l'air plus jeunes, juste terrorisées.

lionel 20/11/2016 18:23

you are beautiful to it's true ;)

La Baladine 20/11/2016 18:36

♥♥♥

Célestine 20/11/2016 17:32

Oh comme je te comprends !
Ces actrices qui se laissent boursoufler le visage sacrifient à une espèce de diktat, mais elles n'abusent personne et surtout pas elles-mêmes.
très joli billet sur une grande et merveilleuse dame à laquelle j'aimerais ressembler.
Kiss you
¸¸.•*¨*• ☆

Célestine 20/11/2016 23:07

Oh merci, Baladine, écris-moi en mp quand tu veux.
¸¸.•*¨*• ☆

La Baladine 20/11/2016 18:16

Quand on y réfléchit, le quotidien des femmes en recèle un paquet, de diktats, du genre être sexy mais pas trop, élégante mais pas poseuse, bonne cuisinière mais sans passer des heures aux fourneaux, gourmande mais avec la taille mannequin, compagne à l'écoute, et surtout, bonne mère! Et en prime, passée la cinquantaine, il faudrait ne pas vieillir!
As-tu remarqué comme dire "un beau vieillard" est un compliment alors qu'au féminin ça ne se dit pas, car ça reviendrait à souligner une décrépitude. D'une femme, on entend encore beaucoup trop souvent qu'elle "a dû être belle"...
Audrey Hepburn, je trouve, est l'incarnation de cette réflexion d'Yves Saint-Laurent: "L'élégance,c'est une façon de se mouvoir. C'est aussi savoir s'adapter à toutes les circonstances de sa vie. Sans élégance de cœur, il n'y a pas d'élégance". On est bien au-delà du dessin d'un visage!
Ton cœur, il transparaît dans chacun de tes mots, douce Célestine, et il est bien élégant...
Bises tendres