Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoires de vie, et de vies...

La Baladine

Histoires de vie, et de vies...

Le Chien

com
Le Chien

Un petit jardin de campagne de bord de mer, même visité par les passereaux, les grives mouchetées et les pic-verts, ne saurait être un jardin s'il n'y avait un chien, ce n'est pas le mien qui vous dira le contraire.

Adorateurs de la gent féline, calmez-vous, il y eut aussi un chat, petite boule de poils transfuge de Nouvelle-Calédonie, endormi de son dernier sommeil au fond du petit jardin après 20 ans d'une vie bien remplie.

Depuis un an donc, la seule bestiole hirsute de la maison est le Chien, fidèle et chaud, râleur et désobéissant, insupportable pile électrique mais surtout, comme tout chien qui se respecte, cœur émetteur avec du poil autour. Beaucoup de poils, d'ailleurs. Une fourrure d'une densité remarquable, qui (grâce à un état de santé excellent) se renouvelle à un rythme stupéfiant, ce qui fait que tout endroit où il passe en est instantanément tapissé, et que j'engloutis une partie de ma très modeste fortune dans  l'acquisition de brosses adhésives.

Figurez-vous qu'en ce moment, le Chien n'est pas content. Comment je le sais? Il soupire et marmotte à tout bout de champ, et, dès qu'il en a l'occasion, se plante face à moi et me fixe, l'air clairement réprobateur. Etre fixée par un animal déterminé à vous culpabiliser est une expérience qu'il faut avoir vécu au moins une fois dans sa vie pour comprendre le malaise qui en résulte. Ça marche à tous les coups.

Il faut  dire que ces derniers jours, je transforme,  je bricole, je bidouille. Oui. Je pousse des meubles, j'en vire, j'en installe, je ponce, je peins, je rénove. La petite maison est en travaux et en désordre (partout, par terre, dans les coins, des pots de peinture, des livres, des marteaux et des clous), ça sent la térébenthine et le panier du Chien brimbale de droite à gauche. Pour couronner le tout, à intervalles réguliers, surgit le balai, ennemi juré du Chien, qui nourrit à son endroit une défiance instinctive doublée d'une frousse irraisonnée.

Bref, je suis, ces jours-ci, une enquiquineuse, une empêcheuse de vivre une vie de chien pattes en rond...

 

 

 

Print
Repost

Commenter cet article

Carole 05/10/2017 23:07

Il vieillit, le pauvre, et toi tu lui fais une vie de chien... Mais tu écris si bien, il te pardonnera.

La Baladine 06/10/2017 07:54

Le problème est qu'il ne sait pas lire... ;-)

Visiteuse 03/10/2017 18:50

Ah ! Magnifique ! J’admire : ce billet est parfait. Un pur régal amygdalien-cérébral.
Depuis 12 000 ans paraît-il, que le chien côtoie intimement l’homme, un peu d’anthropomorphisme n’est pas absurde.
Le chien nous connait mieux que personne, peut-être mieux que nous-mêmes… allez savoir ?
Mais quelque soit l’espèce, il y a des anomalies, des étrangetés comportementales avec les animaux.
Mes grands-parents avaient un petit chien noir, un corniaud borgne qui avait perdu son œil dans un combat contre un rat. Je viens de vérifier : aucune fable de La Fontaine avec ce duo.
Anybref, quand mon grand père est mort, ce chien allait chaque jour au cimetière sur sa tombe.
Il a fait cela jusqu’au bout de sa propre vie.
C’est troublant quand même.

La Baladine 06/10/2017 07:53

Troublant, oui, tout comme l'histoire de ce chien japonais qui attendait tous les jours à la gare son maître rentrant du travail, et qui, ce dernier étant mort subitement et donc jamais plus revenu, a continué à se rendre chaque jour à la gare, à la même heure, et ce pendant 9 ans... Il est évident que ces bestioles ont intégré nombre de nos comportements. :-)

Et merci pour l'interaction canine ;-)

Xoulec 02/10/2017 21:59

ce n'est pas mal pour faire la poussière,un chien au poil long!En tout cas,il a l'air d'avoir du caractère,quelque chose "d'humain" dans le regard.s'il avait la parole,il dirait:"j'existe bon sang!"
La description de ton chien me fait penser à ce texte de Raymond Devos:Mon chien,c'est quelqu'un".

La Baladine 03/10/2017 11:55

C'est un terrier, donc pas de poil long...

Sans donner dans l'anthropomorphisme, je dois bien reconnaître que ce chien est le plus "intelligent" auquel j'ai
été confrontée. Un sacré caractère!

Pastelle 02/10/2017 16:47

Superbe portrait (je vois la réprobation) et note toute mignonne. :)

La Baladine 02/10/2017 16:59

Enfin! Il y en a une qui suit et qui a remarqué la photo! ;-)

(((je sais je sais, c'est quand même ta spécialité)))

Ce fut une pause bien récréative...

Le Chien 02/10/2017 13:00

Hé ho ! Il y a quelqu’un ?
Truffe alors ! Ma Maîtresse, ma Princesse - ma Déesse Lunaire parle de moi et par-dessus mon échine encore !

Faut bien alors que je vous raconte ma version. Sans cabotiner : os de bois, os de fer, si je mens, J’irai à Nanterre!
Sans me vanter, je mène une vie frétillante « et en même temps ®, » ordonnée.
Ma vie n’est pas monotone, ça non !
Je chasse les oiseaux, et débusque les mulots, je zig et zag truffe et voix au vent, je pourlèche les vapeurs salées des embruns : Le Cou-Ssi-Net !
J’ai bonne pitance, couche confortable et l’amour sans faille de ma meute qui est bien dressée, enfin presque.

Pour tout dire, depuis quelques temps ma Séléné adorée met le boxon dans mon royaume, ça me hérisse le poil, ça me plisse la babine mais ça, elle s’en fiche La Baladine !
Et allons pour les crocs en pattes, mon panier qui se carapate, les odeurs qui altèrent mes parties de chasse. Le pire du pire c’est ce bâton poilu qui me projette loin là bas quand mes lointains parents étaient chassés à coups de gourdins, haches et bâtons fumants.
Et tout cela pourquoi hein ? A cause de cette petite sotte appelée Petit Chaperon rouge !

Bientôt Caninus Sanctus Mordicus, très bientôt tout redeviendra comme avant, tranquille !
Bon, là j’ai les crocs, y’a intérêt à ce que ma gamelle soit à sa place ! Sinon, je lui refais mon regard de glace.

Je vous le dis mes amis, mon dressage n’est pas fini ! Ouaf, ouaf !!!

La Baladine 02/10/2017 14:50

Excellent! Tout à fait le genre de commentaire qui donne envie de dire : "Mon Chien, c'est quelqu'un!" :-))

Pascal 01/10/2017 12:19

Voudrait tu faire de la concurrence à l'automne ?
ou l'as tu invité avec toutes ses couleurs chez toi ? :-)

La Baladine 01/10/2017 22:57

Du blanc, du bleu, une touche de jaune, et du bois doux...

alezandro 30/09/2017 18:59

C'est un récit attendrissant qui donne une très belle place au Chien! Fidèle parmi les fidèles! Enfant et adolescent, j'ai toujours eu des chiens et de belles aventures avec. c'est un regret de ne point en avoir, ravivé par ce bel hommage!

La Baladine 01/10/2017 12:11

Pourquoi laisser place au regret? Il y a sûrement un toutou sympa qui t'attend quelque part!
:-)

le-gout-des-autres 30/09/2017 11:33

Je pensais, jusqu'à te lire, qu'il n'y avait que les chats pour tapisser d'une grande quantité de poils les endroits où ils s'avachissaient.

Tu chambardes ta maison ?

La Baladine 30/09/2017 14:18

Un chat ne s'avachit pas, m'enfin, il s'alanguit!

Je chambarde, oui, je n'ai pas les moyens de déménager, moi! :-D

Jo Ridée Rieuse 30/09/2017 10:23

Le regard accusateur du chien, on l'imagine bien. Le nôtre reçoit chaque soir après le repas un bâton de Dentastix. Pour lui, c'est sa friandise, il adore ça.
Quand on oublie de la lui donner, il nous suit et nous fixe, genre 'Je suis le
plus malheureux'.
Moi aussi, je fais la chasse aux poils et j'ai des brosses adhésives assez efficaces.
Une bonne nouvelle toutefois, notre chien a 5 ans et il est devenu, cette année, étrangement calme. Les moments de folie où il tournait dans tous les sens, c'est fini. En promenade, il tirait sur la laisse quand je parlais aux voisins et maintenant, il attend, assis, bien sage.
il a sans doute atteint l'âge de raison,

La Baladine 30/09/2017 14:16

Heureuse femme! Le mien a attendu ces dernières semaines pour se calmer un peu, et il a 13 ans!

Betty...Harmony 30/09/2017 09:23

Je souris en m'imaginant ton petit chien te fixer ...Oui j'imagine bien , .....Il baisse pas le regard .? Ni détourner ? C'est fou les chiens de notre époque ...Sourire ...Bon courage , j'aime aussi déplacer , vernir , acheter des trucs en brocante et les arranger à mon goût , c'est important d'être bien dans sa maison ...Bon Week end Baladine ...

La Baladine 30/09/2017 14:21

Tout comme sur la photo, droit dans les yeux :-D

Bises, harmonieuse Betty!

Lilas 30/09/2017 08:08

Quelques poils de plus dans la poussière des travaux n'y changeront rien ? Où trouves-tu toute cette belle énergie, cette envie de renouveau?

La Baladine 30/09/2017 14:13

Tu as raison, d'autant que je ne suis pas tatillonne sur le ménage. :-D

C'est cyclique chez moi, il y a toujours un moment où je regarde mon décor et où je me dis "ce n'est plus possible"!
Je crois qu'on trouve l'énergie dont on a besoin. Et je te vois mal placée pour me dire le contraire, non? ;-)

celestine 29/09/2017 23:55

J'aime beaucoup la façon dont tu en parles.
On sent tout l'amour qui vous lie. Et il en faut de l'amour pour supporter les poils partout...Je n'y suis jamais arrivée moi-même. ;-)
¸¸.•*¨*• ☆

celestine 30/09/2017 14:33

Ah oui, c'est un fil à la patte un chien... ;-)

La Baladine 30/09/2017 14:23

J'aime les chats, mais ma véritable histoire d'amour animale est avec les chiens, je le reconnais! En même temps, celui-ci est à La Lumineuse, il suffit qu'elle mette un orteil à la maison pour que le Chien ne voit plus que par elle!
:-))
(((il y a les poils, et puis il faut bien avouer qu'on bouge moins facilement...)))

heure-bleue 29/09/2017 18:04

C'est d'ailleurs pour ça qu'on préfère être chat dans une bonne maison.

La Baladine 30/09/2017 14:07

Tu parles! Le chat aurait cherché à me tuer à la première occasion, en se fourrant dans mes jambes dans les moments les plus inattendus, par exemple quand je descends de l'escabeau avec les mains pleines!

alainx 29/09/2017 17:31

Comme quoi la gent canine est décidément condamnée à avoir une vie de chien…
;-)

La Baladine 30/09/2017 14:22

Fatalitas! :-))