Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Baladine

Histoires de vie, et de vies...

Love is all around*

Et voilà que Noël revient, immanquablement. Et qu'immanquablement, je m'en réjouis. Profondément. J'aime toujours autant le retour de décembre, les illuminations qui repoussent le noir précoce de la nuit,  l'odeur des épices, du chocolat et des marrons chauds. J'aime toujours autant voir l'automne se fondre dans l'hiver, le soleil pâlir et réduire sa course, j'aime m'éblouir de le voir, au crépuscule, percer l'encre des nuages d'une coulée de lumière rutilante. Savoir le solstice d'hiver, la nuit mangeant le jour pour mieux renaître à la lumière, et, de l'autre côté du monde, l'exact opposé.

Alors je sais, les rabat-joie, les trouble-fête, les brise-rêve, brise-rire, éteignoirs d'étoiles vont dire "horreur, fête commerciale, turpitude, consumérisme" et j'en passe et des pires.  Ça m'est égal.  Leurs tentacules de malheur crasse ne s'infiltrent plus dans les eaux turquoises de ma liberté.

J'aime toujours autant décembre, et Noël, comme j'aime toujours autant le retour de chaque saison, comme j'aime toujours autant marcher, toujours un peu vite, en frappant le sol du talon. Le monde tourne, avance, et j'avance avec lui. J'aime ça. J'aime la vie, être vivante. Et chaque Noël revient me dire que j'existe, que j'avance, et j'y prends plaisir, et chaque pas me confirme que je suis là, que je suis moi, et j'aime toujours autant chaque chose. 

Je voulais vous parler d'un plaisir non coupable. Écarter les marchands de peur, les prédicateurs de malheur, braver la bêtise, et diantre elle est partout celle-là, multiple et protéiforme, la relativiste, la complotiste, la démagogique, l'obscurantiste, la pseudo-scientifique, la raciste, l'antisémite, sans oublier la bêtise brandie par ces minorités corporatistes qui piétinent allègrement des valeurs qu'elles prétendent défendre, et nos libertés avec. Réducteurs de cœurs, grincheux confits dans leurs peurs, réducteurs de vie qui, non contents de gâcher la leur, de vie, s'obstinent à tenter de gâcher la nôtre. 

Vous leur dites  "Noël!", ils vous répondent "Enfantillages!"

Vous leur dites "Bonheur!", ils vous crient "Égoïsme!" 

Vous leur dites "Amour!", ils vous crachent "Scandale! Provocation!"

Mais l'amour, crénom!? Ils ne le voient donc pas, ces gens-là? Parce que Noël, au fond du fond,  n'est jamais fait que de ça. L'amour, ce concept originel, universel, essentiel. Fait d'humanisme, de tendresse, d'affection. De gentillesse. D'empathie. D'attention à l'autre, tous les autres, d'écoute bienveillante, de tolérance, de respect des différences. D'altruisme. Chacun pour toi plutôt que chacun pour soi. Cet amour même qui meut l'humanité en profondeur depuis la nuit des temps, parce que sinon, soyons terre-à-terre et parlons franc, il y a belle lurette qu'elle aurait disparu.

Alors, puisque Noël est là, tout près, qu'il a le cœur grand comme le monde, et généreux, et optimiste, et réaliste,  je vais vous dire son secret, ce sera mon cadeau : nous vivons dans un monde qui va mieux. Vous ne me croyez pas? Vous avez tort, permettez-moi de vous le dire, et je vous invite à écouter un monsieur qui n'a rien d'un ravi de la crèche, un monsieur très très lucide qui a passé énormément de temps à  décrypter très très sérieusement des centaines de chiffres, statistiques et rapports internationaux, un monsieur "opti-réaliste"**.  Il nous rappelle que le monde n'a jamais été aussi peu violent. Que la liberté, la tolérance, l'éducation et la santé ont progressé ces vingt dernières années dans des proportions insoupçonnées. 

Quelques exemples entre mille? Trois cent cinquante espèces d'animaux considérées comme disparues ont été redécouvertes. Le nombre d'homicides en région parisienne a chuté de 65%. Plus de 1 milliard de personnes ont échappé à l'extrême pauvreté, 2 milliards sont sortis de la famine. La mortalité infantile ne cesse de baisser. La couche d'ozone retrouvera son niveau initial sur la majeure partie du globe avant 2050. La forêt française s'accroît de 50000 hectares par an... 

Alors certes, le monde va mieux, mais ça ne veut pour autant pas dire qu'il va bien. Ça veut juste dire que les pessimistes ne sont pas plus lucides, ou objectifs. Ils sont juste... pessimistes, négatifs, tout juste bons à nous plomber le moral et nous engluer dans une culpabilité mâtinée d'impuissance, les deux étant également et totalement délétères. 

Le bon sens, l'intelligence de la réalité, il me semble, demandent de relever la tête, d'élargir le regard sur le monde, de regarder tout ce qui s'est transformé en bien, en bon, en beau, relever la tête, continuer à se battre pour ce qui nous indigne, parce que ça vaut le coup, et que  "la bonté de l'homme est une flamme qu'on peut cacher mais qu'on ne peut jamais éteindre." ***

Noël est fait pour ça.

Noël n'est qu'un cœur qui  bat ♥

Kisses. Never forget, Love actually is all around!

 

 
 

*Titre: Wet Wet Wet.

**Le monsieur dont il est question: Jacques Lecomte "Le monde va beaucoup mieux que vous ne le     croyez!" aux éditions Les Arènes.

***La citation est extraite du livre  "Un long chemin vers la liberté", son auteur n'est autre que Nelson Mandela.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

La Baladine

Acidulée mais pas acide, féministe assurée et romantique assumée, rieuse et mélancolique, résolument positive dans un monde dépressif, agitatrice de cervelle, gratteuse infatigable du vernis des humains pour voir ce qu'il y a dessous... "Je ne fais effort ni pour qu'on m'aime ni pour qu'on me suive. J'écris pour que chacun fasse son compte." Jean Giono
Voir le profil de La Baladine sur le portail Overblog

Commenter cet article

Hbsc Xris 18/01/2020 01:41

Magnifique texte remarquablement écrit.
Il n'est plus guère que sur des blogs que l'on trouve à échapper à la collapsologie ambiante et aux cohortes de flagellants et de tristes ascètes qui voudraient nous imposer leur vision mortifère de la vie et de l'avenir.

La Baladine 19/01/2020 09:02

Merci!!! :-)
A savoir que vos textes, toujours si bien documentés et rigoureusement sourcés, sont une véritable mine d'inspiration pour moi, ainsi que ceux de Seppi, découvert par votre intermédiaire.

D'ailleurs, je mets le vôtre en lien ici http://hbscxris.over-blog.com/
Ainsi que celui de Seppi http://seppi.over-blog.com/

Nous ne céderons rien à la peur et ses marchands!
A tout bientôt!

Ambre 28/12/2019 14:41

Oh! tu es "revenue" pendant mon absence!
Eh bien moi aussi je reviendrai, pour te lire tout tranquillement!
En attendant, des bises douces!

La Baladine 06/01/2020 08:23

;-) ♥

Betty... 27/12/2019 18:46

Désolée si je t'ai paru un peu désagréable , c'est que je n'aime plus Noël pour diverses raisons , , j'ai pourtant préparé des noël magnifiques pour mes enfants dans leur enfance mais là tu vois noël n'est plus magique ,. je continue cependant à souhaiter la bonne année et les anniversaires , je t'embrasse Sylvie ...J'aime que tu sois aussi tolérante et compréhensive

La Baladine 27/12/2019 19:27

Chacun fait avec son vécu... Moi j'aime bien qu'on me pousse à m'expliquer plus avant ;-)
Je t'embrasse ♥

Betty... 27/12/2019 09:42

Pourquoi ces belle pensées ne seraient elles pas d'actualité tout au long de l'année , je regrette simplement qu'il faille une date particulière pour s'attendrir ….Mais je te t'envoie une myriade de pensées tendres , douces , belles , j'ai l'habitude dans ma famille et autour de moi de surprises inattendues mais l'Amour universel je l'ai toujours avec et en moi ...Je t'embrasse , heureuse de ton retour

La Baladine 27/12/2019 16:55

Betty belle, je ne crois pas qu'il s'agisse de réduire l'amour, ce principe d'union universel, à la période de Noël, mais de l'exprimer ouvertement dans le cadre d'un rituel... Je crois à l'importance des rituels, ils nous rappellent notre appartenance à l'humanité, d'où nous venons, ils sont vecteurs de transmission culturelle, porteurs d'âme, de dignité, de respect de soi et des autres...
Noël fait partie de ces rituels laïques importants, structurants, pour moi, ainsi que les vœux du Nouvel An, et c'est pourquoi obstinément, avec tendresse, je tiens à poser ce type de message ici...
Voilou, j'espère avoir répondu à ce qui n'était pas une interrogation, mais qui ressemblait à un doute.
Je sais que tu es rayonnante d'amour ;-)
Belle fin d'année à toi. ♥

Xoulec 25/12/2019 21:07

Un billet résolument optimiste, ouf ! ça fait du bien.
Tu as raison, love is in the air ♫♫♫
https://www.youtube.com/watch?v=58T0NlhNweA
On bon Noël , pour toi

La Baladine 26/12/2019 09:55

:-D
Je passais mon bac quand ce "tube" courait sur les ondes!!!
Bises d'après Noël ♥

Balaline 25/12/2019 09:37

Noël! les merveilleux Noël qui offrent le partage, la chaleur, la lumière et la joie quand en toute simplicité les petits et les grands sont enfin réunis. Un si beau feu dans l'âtre et des enfants joueurs, presque des instants parfaits, c'est Noël !
Que le tien, le votre, soit doux et lumineux.
Merci d'être passée, c'est un joli cadeau.

La Baladine 25/12/2019 09:40

Merci Balaline! C'était un plaisir de retrouver le chemin de ton blog :-)
Oui, Noël peut être doux et chaud, je te souhaite d'y trouver tout ce que tu décris.

Passtelle 25/12/2019 09:11

Un doux Noël à toi.
Merci pour la vidéo, et merci pour l'idée du livre à offrir à un pessimiste de ma connaissance. :)

La Baladine 25/12/2019 09:33

Merci Sophie! C'est toujours un plaisir de faire plaisir, Noël sert aussi à ça!
Gros bisou doux de Noël ♥

Marie Minoza 24/12/2019 18:40

Bonne veillée de Noël!

La Baladine 25/12/2019 09:31

Elle fut douce et belle! Très bon jour de Noël à toi :-)

Ghislaine 23/12/2019 12:34

Merci pour cette lueur d'optimisme, d'espérance et de vie...quel réconfort!
Heureuse de vous retrouver, je vous souhaite un Noël plein de douceur et de bienveillance.

La Baladine 25/12/2019 09:30

Merci de votre accueil, d'être passée poser ces mots. Belle journée de Noël à vous :-)

manoudanslaforet 23/12/2019 09:27

Une belle occasion de revenir parmi nous : un cadeau de Noël!!! Bon Noël !!!

La Baladine 25/12/2019 09:29

Merci Manou! Bon Noël dans la forêt :-)

Bonheur du Jour 23/12/2019 07:23

J'aime bien votre texte.
Bonne journée !

La Baladine 25/12/2019 09:29

Merci :-) Bon Noël!

Nikole 22/12/2019 23:20

Comme j'ai une légère tendance à être de ces obscurs que tu fustiges à raison, et à voir beaucoup de choses en noir, du coup, même si j'attrape chaque moment-luciole pour l'éclaircir, et relativise sans cesse en acceptant chaque instant d'existence, là, maintenant, comme quelque chose de positif puisque de la vie, comme ..., disais-je, je ne la ramène pas trop, mais je te remercie pour ce texte coup de talon, qui me fait du bien. Tendresses, porte-étendard ! :-)

La Baladine 25/12/2019 09:28

Toi un être obscur?? Même si parfois dans tes textes pointe un zeste de fatigue désabusée, il me suffit de voir tes photos, la poésie qu'elles dégagent, cette façon unique que tu as de poser ton regard sur un angle insolite, une lumière inattendue, un détail qui a l'air insignifiant et qui devient essentiel grâce à toi, ton attention aux autres, ta présence dans les marches féminines, ton amour des choses musicales, toutes ces lucioles comme tu dis si bien que tu attrapes et que tu nous restitues, pour affirmer que si tu es l'obscurité, c'est un ciel nocturne illuminé d'étoiles.
Baisers tendres ♥♥♥

Edmée De Xhavée 22/12/2019 20:35

Que tu as raison. Moi aussi je me réjouis de ces choses, de ces animaux disparus qui réapparaissent, de ces traitements merveilleux qui pointent leur nez, de tout ce qui est beau et positif. Je n'aime pas Noël et certains aspects de la manière dont on l'annonce et le fête me tapent sur les nerfs (étrangement... je suis toujours malade à Noël! Toujours. J'ai pourtant eu de bons Noëls mais voilà, ensuite ils furent censurés, et donc il me reste un goût désagréable qui me rend malade, et ce depuis toujours!), mais franchement, je trouve même là des raisons de me réjouir : le retour de la lumière, de jolies décorations (oublions les autres, il vaut mieux...), des gens heureux d'avoir reçu ou offert le "bon" cadeau, et surtout, pour ceux qui ont une famille réunie, ce grand privilège, cette communion joyeuse entre parents autour d'une belle table, bien garnie ou moins, mais surtout garnie d'amour! Bonnes fêtes et profites-en bien!

La Baladine 23/12/2019 19:08

Nous sommes d'accord sur tous points.
(((Sauf que moi, c'était enfant que j'étais malade,.)))

Alors je te souhaite un très bon repas de Noël car je sais que tu aimes ça, et d'heureux jours d'après ;-)

Et n'oublie pas, si tu peux choper "Love Actually", n'hésite pas! :-)

alainx 22/12/2019 20:10

Que voilà un très beau texte pour ce retour sur ton blog !
J'aime beaucoup Jacques Lecomte : « la bonté humaine » est un de mes livres de chevet.
Ses travaux sur la résilience montrent à quel point l'être humain dispose de potentiels extraordinaires, et d'ailleurs il n'y a qu'à regarder autour de soi, voire en soi-même, pour réaliser l'ampleur des miracles quotidiens qui créent un monde en chemin.

Il y a bien des choses qui ne vont pas bien dans le monde. Mais la tendance est à catastrophier. Il est vrai que, financièrement, le malheur a toujours été plus rentable que le bonheur. Qu'est-ce qu'on va vendre ? Si on ne vend plus des rêves inaccessibles de bonheur frelaté ?

Ton texte fait du bien. Il est salutaire. Il va peut-être falloir finir par nous rassembler et nous fédérer ! Ceux qui croient encore à l'amour, au bonheur, à l'avancée foncièrement positive de l'humanité. Comme un pôle de résistance. Parce qu'on finirait par se faire contaminer par cette pandémie qui répand l'idiotie d'un monde pourri foutu à tout jamais.
Quoique : il paraît que nous avons encore 10 ans devant nous avant la fin des fins. Profitons-en !

Un immense merci pour ces paroles foncièrement réalistes
et merde aux cons !
Noyeux Joël !

La Baladine 23/12/2019 18:57

Je me doutais bien que tu connaissais ce monsieur si inspirant! D'autant plus inspirant quand on sait son parcours difficile, enfance saccagée, jeunesse violente... La puissance de la résilience, sa beauté, et l'importance de la bienveillance!
J'ai été immédiatement séduite par son regard sur le monde, son optimisme sans lunettes roses, sa volonté sans faille de faire tout ce qui est en son pouvoir pour que les améliorations prennent le pas sur les insuffisances.
Merci d'avoir compris, merci pour tes mots chaleureux.
Baisers de bonnes fêtes de fin d'année, et oui, Noyeux Joël :-D

Célestine 22/12/2019 20:01

Bon les points d'interrogation c'était des petits coeurs :-)

La Baladine 23/12/2019 18:50

:-D ♥

Célestine 22/12/2019 19:44

Noël, c'est tout ce que tu dis, c'est vrai. Et j'ai longtemps été optimiste et joyeuse, je le suis toujours, tu le sais, au risque d'être passée très souvent pour une bisounours..
Mais Noël, c'est aussi une période difficile pour ceux qui ont perdu un être cher, et dont c'est le premier noël sans lui ou elle, et là je pense à ce petit bout qui a fermé ses yeux dans la piscine, cet été, et dont l'image me hante toujours, difficile aussi pour ceux qui sont seuls, ceux qui n'ont pas trouvé l'amour, ceux qui n'ont pas d'argent pour gâter leurs enfants, ceux qui souffrent, comme ma mère qui vient d'entrer à l'hôpital pour une infection pulmonaire, et dont nous ne savons pas si elle pourra sortir avant le 24, à 90 ans une pneumonie c'est grave. Pourtant j'ai aimé noël, depuis toujours, la magie de noël, l'esprit de noël, et voir briller les yeux de mes enfants, comme j'aurai plaisir à voir ma petite fille déballer son cadeau devant le sapin que j'ai créé de mes mains cet après midi en collant sur la baie vitrée des bandes de papier colorées et des étoiles en tissu scintillant.
Noël, c'est le moment d'essayer de faire la paix avec soi-même, et d'apaiser d'éventuelles tensions familiales, mais c'est aussi une fête que je passe chaque année, c'est vrai, en me disant dans mon for intérieur de citoyenne de la Terre : « jusqu'à quand pourra-t-on vivre cette fête dans l'insouciance et l'opulence ? » et en même temps, je me dis que j'aime aussi les marrons chauds, les patinoires, les lumignons, les comédies romantiques, les chocolats chauds, les mandarines, les guirlandes, les 13 desserts, les trois messes basses, et la dinde...
Je suis merveilleusement heureuse de partager cette fête avec mon amoureux, et en même temps, je sais que ce ne sera pas facile pour son fils et sa belle-fille
Noël est une auberge espagnole : chacun y trouve ce qu'il y apporte, il y a des années où c'est mieux que d'autres. Il y a des endroits ou c'est mieux que d'autres. Noël est une fête paradoxale. J'espère ne pas être mise dans la catégorie « brise-rêve ou éteignoir d'étoiles » parce que j'exprime de toutes mes fibres combien ce paradoxe me trouble chaque année de plus en plus.
Et je te souhaite de très beaux moments de noël.
????

La Baladine 09/01/2020 07:42

C'est évident, et c'est pour ça que je ne parlais pas à l'échelle individuelle, mais universelle. Nous sommes bombardés en permanence de nouvelles totalement anxiogènes, très souvent erronées, incomplètes, ou résultant de généralisations abusives. On pointe les insuffisances ou les échecs (réels ou supposés) sans jamais signaler tout ce qui s'améliore. Et quand on prend la peine de se pencher sur ce qui va mieux, et qu'on cherche pourquoi, et bien, on regarde le monde d'un autre œil, on redevient optimiste, pas du tout béat, mais réaliste, engagé, actif, avec la volonté de prolonger et multiplier ces améliorations.
Le reste, la solitude, le deuil, les larmes, les trahisons, les déceptions, la fatigue, les indignations et la colère, je connais, j'ai mon lot, comme chacun, souvent même plus souvent qu'à mon tour. Chaque minute de plaisir, de beauté, de plénitude m'est d'autant plus précieuse. Ce n'est pas paradoxal, c'est la vie. Je le dis souvent, elle est belle, et elle est épouvantable. Mais je me sens vivante, c'est une joie, et ça n'a pas de prix.

La Baladine 25/12/2019 09:16

Enfin, et pour faire simple, mon esprit d'escalier ayant fait son œuvre, je ne dénie à quiconque le droit d'être malheureux, on fait ce qu'on peut, ni de ne pas aimer Noël, on fait ce qu'on veut. Je dénie le droit de critiquer et fustiger ceux qui aiment ça, qui ne trouvent pas qu'offrir un cadeau qui fait plaisir soit un acte ignoble, qui se réjouissent de faire plaisir et bombance en famille, ou pas. Offrir cadeaux, bonne chère et présence chaleureuse à Noël ne pervertit pas l'amour des siens et peut même sublimer celui qu'on a pour l'humanité et son histoire. On offre des cadeaux aux enfants depuis l'Antiquité romaine, le sapin les boules et les lumières fêtent le solstice d'hiver, la bûche commémore celle que l'on brûlait dans la cheminée dans l'espoir de belles récoltes, bref, Noël est chargé de sens et d'histoire(s), Noël bien plus païen que chrétien (d'ailleurs perso la crèche et tout et tout m'indiffèrent totalement). Je laisse donc les pisse-froid grincheux rendre hommage au père fouettard, et te souhaite un jour de Noël aussi doux et serein que possible.
:-) ♥

Dédé 22/12/2019 17:04

Coucou. Je suis infiniment contente de te retrouver sur ton blog. Avec ce texte-là. Oui, Noël a quelque chose d'enfantin, de guilleret. Et alors? Ce serait quand même un comble qu'on ne puisse se réjouir de l'odeur du pain d'épice, des effluves des sapins de Noël (les vrais), des sourires des uns et des autres. Si Noël est consumériste, c'est bien de notre faute. A nous d'en faire quelque chose d'autre, de plus humain, de plus aimant, d'altruiste, même si au milieu de la table trône un caquelon plein de bouillon pour la fondue chinoise. Il y a toujours moyen de faire du bien autour de soi, de distribuer des biscuits et des sourires en même temps et de se dire que la vie est belle, quand tout est illuminé. Merci aussi de nous citer ce monsieur optimiste. Car je crois que j'en ai singulièrement marre de ces gens qui ne font que nous rabattre les oreilles d'un monde en plein réchauffement climatique. Certes, on pollue, on consomme trop mais... oui, il y a tant et tant de belles choses. Pourquoi vouloir toujours montrer ce qui inquiète? Alors merci ma belle dame de coeur. Et belles fêtes à toi et à toute ta famille.

La Baladine 23/12/2019 17:27

C'est aussi une joie de revenir, après cette longue pause bloguesque, d'autant plus avec un tel accueil.
Tu as tout compris: voir le verre à moitié plein est toujours plus encourageant et motivant que le contraire, et je trouve qu'on apprend plus des gens qui nous donnent envie que de ceux qui nous font peur.
Et je suis certaine que nous sommes beaucoup plus nombreux qu'on ne pourrait le penser à priori ;-)
Passe un très bon Noël blanc dans tes montagnes!