Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoires de vie, et de vies...

La Baladine

Histoires de vie, et de vies...

... suite (c'est quoi, sherpa)

com

Je suis donc devenue sherpa, doublée d'une cariatide qui, du haut de son mètre soixante et ses quarante-huit kilos,  jamais, jamais  ne baissera les bras. 

Comment je fais pour en être si sûre?

J'ai appris.  J'ai grandi. J'ai découvert que j'avais en moi des capacités et des forces dont je ne soupçonnais pas l'existence, et que tous les défis peuvent être relevés. Et ce que j'ai envie de vous dire, aujourd'hui, c'est que devant chaque événement négatif de notre vie, il est primordial de se souvenir de cette capacité qui est la nôtre d'apprendre et de grandir.

Aujourd'hui je sais que l'urgence première est de se persuader que ce qui nous arrive de mauvais n'arrive pas à cause de nous. Le Paladin n'est pas responsable de sa Sep. Moi non plus. J'aurais aimé qu'on nous le dise, qu'on nous en persuade, quand nous étions dévastés, impuissants, fragiles, tellement fragiles. La maladie, le handicap ne sont pas une expiation, une fuite en avant (vers quoi d'ailleurs), une dérobade devant la vie (oui, ce sont des choses qui nous ont été dites). Elle nous est tombée dessus mais nous n'y sommes pour rien, il nous a fallu le découvrir seuls et nous en convaincre. Mais croyez-moi, quand on a intégré ça, on est (presque) prêt à surmonter le reste.

La deuxième urgence, c'est de savoir que la Sep ne va pas tout bousiller. Et ne surtout pas croire ceux qui vous disent que c'est inéluctable, qu'ils connaissent la fin, que vous finirez par abdiquer. En aucun cas la maladie ne vous empêchera d'apprécier tout ce que la vie recèle de beauté et de joie. A tout instant, on peut la metttre de côté; chaque fois qu'on sourit, qu'on se concentre sur autre chose, qu'on s'intéresse à autre chose, ensemble ou séparément. On n'est pas obligé de se laisser aspirer vers le bas.

Enfin, il faut se dire, et s'y tenir, que la maladie-perte-souffrance est là, certes, mais pour ce qui est de la tristesse, de l'angoisse, il ne tient qu'à nous de ne pas les laisser nous envahir, nous polluer. Evidemment, le temps de l'insouciance ne reviendra plus. Evidemment, il y a des choses, des situations sur lesquelles on fait une croix. Mais commence le temps de la pleine conscience. Car quand on vit en ayant conscience que chaque jour qui passe est précieux, unique, irremplaçable, quand on se focalise plus sur le bon que sur le mauvais, quand on a compris que le bonheur est dans la plus petite chose au moment où elle passe, on change de regard. On change de vie. Et j'ai un goût absolu pour la vie. Le Paladin aussi.

Je pense à tous ceux (celles) qui sont frappé(e)s par l'adversité, quelle qu'elle soit, qui me sont proches, ceux (celles) que je croise au détour des réseaux sociaux ou sur des blogs, et je veux leur dire que quoiqu'il survienne de tragique dans une vie, on porte en soi tout ce dont on a besoin pour tout surmonter. Absolument tout.

 

Print
Repost

Commenter cet article

le-gout-des-autres 09/08/2017 15:01

Tu sais bien maintenant que sous la pression des évènements, on est capable de trouver en soi des ressources qu'on ne soupçonnait pas.

Pastelle 02/07/2017 07:31

Je ne sais pas si c'est vrai pour tout le monde. Mais c'est bon et beau à lire et de savoir que ça existe.

La Baladine 03/07/2017 10:16

:-)

mansfield 12/08/2016 22:59

Je suis pharmacienne de profession et je viens de participer à une formation de remise à niveau concernant les maladies auto-immunes autres que le diabète. J'ai donc un savoir tout frais concernant une maladie dégénérative terrible et pour laquelle on soulage, on freine, on ne peut guérir. Ce qui n'empêche de savourer la vie avec tout ce qu'elle apporte de bonheurs petits et grands. Vos mots sont pleins de douceur.

La Baladine 13/08/2016 14:52

Merci, chère Mansfield, pour votre bienveillance. Et bravo pour votre jolie plume, que j'ai plaisir à découvrir, ainsi qu'à suivre!

Chris 12/08/2016 18:36

Merci, voilà qui donne (ou qui redonne) le moral ! Chris

La Baladine 12/08/2016 18:49

Tant mieux si ma petite bulle vous apporte un peu de douceur! Et merci de me le dire, Chris!

Lionel 11/08/2016 17:43

OUPSSS (OCTOBRE) MEA CULPA ;)

La Baladine 12/08/2016 18:49

Faute avouée totalement pardonnée!

Lionel 11/08/2016 17:03

Toutes ces phrases, tous ces mots sonnent à mes oreilles comme une petite musique de ton préféré Mozart avec une pointe de 5ème de Ludwig pour enfoncer le clou. C'est magnifiquement beau de te lire et de partager cette vie avec toi ma douce qui, sans nous épargner est belle comme ce jour de novembre dans un des plus beau village de France :)