Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoires de vie, et de vies...

Une pureté si dangereuse

Maximilien est beau, c'est une évidence; du genre incandescent, irrésistible. D'accord, ça ne se mange pas en salade, mais ça ne gâche rien non plus. Par ailleurs, Maximilien est très à cheval sur les principes. Très. Par exemple, il s'appelle Maximilien, merci de ne pas l'appeler Max. Merci.

Une pureté si dangereuse

Max, donc, pardon, Maximilien, n'est pas qu'une bombe hormonale propre à affoler les horloges féminines, c'est un pur, un vrai, un idéologue, mieux (ou pire, c'est selon), un soldat idéologique. Il défend avec une fougue intarissable des causes généreuses, telles la cause humaniste, la cause écologiste, la cause sociale. C'est ainsi qu'un soir,  alors qu'attablé au café parmi une bonne douzaine de copines et copains éblouis, il vilipendait à grands renforts d'arguments outrés  le-complot-contre-le-peuple-fomenté-par-les-élites-gouvernantes-au-service-du-grand-capital, son regard bleu, si bleu, a croisé celui de Marie-Louise, qu'allez savoir pourquoi, tout le monde appelle Malou.

Malou a écouté le sublime orateur en fondant de délice, l'a trouvé passionnément passionnant, exagérément beau, elle a tout fait pour que ça se voie, ça s'est vu. Maximilien n'étant pas homme à perdre du temps, il a marché droit vers la gracieuse fille qui lui souriait extatiquement (non, ne cherchez pas, il semble que cet adverbe n'existe pas, mais c'est mon blog, et j'y fais ce que je veux). Deux jours après, l'homme et ses purs principes emménageaient dans le trois pièces de Malou.

La première semaine de vie commune a été un éblouissement des sens aux allures de feu d'artifice sans cesse recommencé, une manière de paradis terrestre, mais sans la pomme et tout le tintouin qui a suivi, et chacun des deux protagonistes a trouvé que décidément, l'autre avait tout bon.

Au bout de six jours, il a quand même bien fallu sortir du lit, s'arracher à l'Amour pour retourner à des activités bassement rémunératrices. 

 

...à suivre...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
La Baladine

Athée, laïque, féministe assurée et romantique assumée, universaliste, républicaine, rieuse et mélancolique, résolument positive dans un monde dépressif, agitatrice de cervelle, gratteuse infatigable du vernis des humains pour voir ce qu'il y a dessous... "Je ne fais effort ni pour qu'on m'aime ni pour qu'on me suive. J'écris pour que chacun fasse son compte." Jean Giono
Voir le profil de La Baladine sur le portail Overblog

Commenter cet article
J
Une photo (m'en faut pas plus) :D et la suite ! :)
Répondre
L
La suite suit! ;-)
A
C'est une belle série qui débute....Marie-Louise a moins de principes que Maximilien mais en amour les principes passent après. Enfin, en principe!
Répondre
L
;-)
J
C'est comme une série, on attend la suite, je n'ai aucune idée de ce qui va se passer.
Sur mon blog, j'ai bien vu ton message mais il m'est impossible de le valider.
Alicante, oui, pour 15 jours, ciel et mer bleus, parfait
Répondre
L
La plate-forme a dû bugger, j'ai moi-même eu du mal à poster mon commentaire chez toi! Bonnes vacances ma Jo!

L
Non mais quelle cossarde !
Tu ne veux quand même pas que j'écrive à ta place ?
Répondre
L
T'es comme les mômes d'aujourd'hui, tu veux tout tout de suite! Patience... ;-)
B
Bon, j'ai tout lu. Un peu intrigante toute cette mise en scène. Mais je reste calme. J'essaie de rester calme. J'attends la suite.
Qu'est ce que tu veux que je fasse, moi ?
Répondre
L
Mise en scène? Bah, au fond, rien que du quotidien! Ce que tu peux faire? Revenir, surtout, revenir! :-) ♥
H
Il va te falloir écrire la suite, tu n'as plus aucune excuse.
Répondre
L
Je fignole, je vais voter, et je poste, promis! ;-)
M
Ca ne marche pas ou quoi cette fenêtre ? Il faut en plus se taper des images récalcitrantes à nouveau, pfffttt !
Répondre
L
Le captcha... il est partout!
M
Ah espérons que cela ne sera pas un feu de paille, mais je ne sais pas pourquoi il me semble qu'il ne changera pas ce beau Maximilien, si imbu de sa personne !
Répondre
L
Un pur et dur, le beau garçon!
V
Oh !oh ! La Baladine n’est pas d’humeur badine.
J’attends la suite de votre histoire, vous allez nous surprendre je pense …

En ce qui me concerne j’ai adoré « l’Associé du diable » avec ses dialogues réflexifs, un Al Pacino magnétique, un film spectaculaire avec ses outrances et ses lacunes.
La thématique faustienne et le libre arbitre y sont fascinants.

Comme les 2 faces d’une même pièce (de théâtre), j’y mettrais en parallèle « le Visiteur » d’Eric Emmanuel Schmitt : un chef d’œuvre.
Mais c’est juste mon humble avis.

A bientôt très chère…
Répondre
P
Dans ces moments là
le temps s'accélère
et une journée donne l'impression d'une semaine ;-)
Répondre
J
Oh les coquins... :)
L
La fameuse "petite seconde d'éternité, où tu m'as embrassé, où je t'ai embrassée, un matin dans la lumière de l'hiver"... ;-)
V
Mais qu’est-ce donc que cela ?

Une devinette, une fable, une nouvelle, un conte philosophique, un thriller, une page autobiographique, un récit collaboratif ?

« Qu'est ce que l'on fait de l'amour ?- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat ».

L’Associé du diable
Répondre
L
Chacun y voit ce qu'il veut, chacun fait son compte. Mais je ne prétends pas philosopher, et j'écris seule.

(((L'Associé du Diable, le film? Du grand-guignol sans intérêt, en ce qui me concerne)))
C
Wouaou ! Beau texte ...ça part sur les chapeaux de roues...
Un qui a bien résumé la chose, c'est Biolay dans son duo magistral avec Jeanne Cheral. La grande illusion du désir absolu et de l'aliénation à l'autre... « Je rêve de ton corps, je rêve de ta bouche, je te veux près de moi, je veux que tu me touches, je rêve de ta peau et de tes mains »... et puis il y a la vie, et puis il y a le temps, où le vilain mari tue le prince charmant...(ça c'est Noug)

https://youtu.be/J-vzY6kiuwI

Et pis d'abord il est beaucoup trop beau. Moi ce que j'aime chez les hommes ce sont leurs défauts... ;-)
¸¸.•*¨*• ☆
Répondre
L
Merci, c'est gentil...

Je raffole de Benjamin Biolay, du moins de ses œuvres! De Nougaro aussi, d'ailleurs!

Ben, c'est vrai qu'il est beau, mais si tu détailles, les défauts, il y en a plein! Et puis beau ou laid, on s'en fiche un peu, non? Le charme, tout est là...

Bises chantantes et charmeresses
X
En électricité les opposés s'attirent.De même lorsque l'on approche un "corps" électrisé d'un "corps" non électrisé,il y a attirance, puis après contact,ils se repoussent.Il en va aussi de même pour les hommes et les femmes!Les caractères (génétiques) différents s'attirent .C'est une loi naturelle,pour ne pas dire universelle.C'est la "solution" qu'a trouvé dame nature pour assurer la diversité de l'espèce,et la pérenniser
Une sacrée fièvre qu'il faut avoir pour garder le lit six jours!
Reste à savoir si après un tel"contact" il va y avoir ...rejet!
Électriquement,sans aucun doute!Humainement,tout est possible...
Répondre
L
Oui, nous sommes d'accord! Surtout avec Souchon pour souligner tout ça! :-)
X
Heureusement qu'il y a "l'attachement". Un enfant se fait à deux,il s'élève à deux.L'électricité,ça sert aussi à faire des soudures!Quelquefois ça électrocute!

Tout au long de la vie qui pique,
On prend des beignes
À vouloir toucher les filles électriques,
Des sacrées châtaignes.
On retrouve, couché par terre,
L'effet uppercut.
Les filles, sans en avoir l'air,
Ça électrocute... A Souchon
L
C'est en gros la théorie de l'amour qui dure 3 ans, non? On s'attire, on se plait, on copule jusqu'à faire un bébé et quand il tient debout tout seul, on change de partenaire! Mais quid de l'attachement? Finalement, l'humain, c'est rudement bien, je trouve... :-)
B
Comme quoi le fameux proverbe se confirme toujours : Apprenez que tout flatteur ou tout tchatcheur vit au dépens de celui ou de celle qui l’écoute. Merci Mr la Fontaine
Bise La Baladine
Répondre
L
Ah! Nous verrons si la suite le confirme toujours ;-)
Bise à toi
B
ok Baladine quand çà commence comme çà , tu peux être sure que çà dure quoi un mois , moi qui suis une romantique qui aime le sexe quand même , j'aime par petite touches , par petites doses , genre de 5 à 7 ou un week end maxi , non un homme 6 jours , non c'est trop , en plus il est beau , il a tout c'est suspect ; Mais qu'est ce que tu me fais écrire Baladine !!!! Bise
Répondre
L
Et bien et bien, moi qui trouvais expéditive la théorie qui veut que l'amour dure 3 ans... :-D
H
Le Goût est un homme, il veut bien, pardon il voulait bien rester au lit six jours mais le ventre plein.
Répondre
L
@ Lilas: la concordance des temps, ici, restera une question entre Le Goût et Heure Bleue...
L
@ Le Goût :Tu vois, mine de rien, tu soulignes encore un gouffre entre homme et femme: la femme, l'amour, ça lui coupe l'appétit, plutôt, son appétit se déplace; l'amour la nourrit et suffit à sa plénitude. (du moins au début ;-) )
L
C'est le problème des lois de la physique.
Celle dite "principe de la conservation de l'énergie" n'a rien de romantique mais est inévitable... ;-)
L
Comment ça, "voulait"?
L
Sa réputation de romantique vient de s'évanouir...
L
Dis moi, six jours, ils avaient des réserves, non ?
Pour ce que j'en sais, six jours sans reconstruire les réserves d'énergie, sauf à câliner dans une épicerie, je ne le sens aps trop... ;-)
Répondre
L
@ Lilas, flûte, j'ai scratché par erreur le commentaire auquel je réponds, celui qui disait que tu choisissais l'option c/
L
@ Lilas, la 3e est la plus ingénieuse, la 2e, il faut quand même sortir du lit pour payer le livreur ;-)
L
Yes! A really good looking guy...
L
Joe Black?
L
Je me disais bien qu'il y aurait quelqu'un pour relever ce détail, m'étonne pas que ce soit toi! Alors, au choix:
a/ Tout allant pour le mieux dans le meilleur des contes de fée, ils ont vécu d'amour et d'eau fraîche...
b/ Maximilien, qui, en bon bobo écolo, a sa carte Biocoop et La Vie Claire, s'est fait livré par un traiteur bio toute la semaine...
c/ Malou, qui a le sens pratique et l'intuition qu'on prête volontiers au sexe féminin, a, durant les deux jours qui ont suivi LA rencontre, rempli le frigo, acheté une grande rallonge et a ramené le dit frigo dans la chambre...
:-p
L
C'est une plaisanterie?? Tu nous abandonnes en si bon chemin...
Répondre
L
Un épisode à la fois...
M
Hum je suis par l'odeur alléchée... Alors à bientôt pour la suite!
Répondre
L
;-)